En finir avec les fractures de fatigue

Qu’est-ce qu’une fracture de fatigue ?

 

La fracture de fatigue ou fracture de stress touche un grand nombre de sportifs dans différentes disciplines. Il s’agit de fissures microscopiques d’un os qui n’arrive plus à supporter les contraintes répétées de l’entraînement. Au fil du temps, ces micro-lésions s’accumulent et provoquent une fracture osseuse dite de fatigue.

 

 

Trois régions principalement visées

  • Le tibia : l’apparition de la fracture peut être brutale ou consécutive à une périostite ignorée ou mal soignée.
  • Le pied : les zones les plus touchées sont les métatarsiens et les sésamoïdes du gros orteil.
  • Col fémoral, pubis, sacrum, aile iliaque…

Les causes des micro-fissures

Leur apparition, peut être reliée à une variation brutale ou inhabituelle de vos charges d’entraînement. Mais également à une modification de la surface d’entraînement. Surveillez aussi vos douleurs suite à un changement de chaussures ou l’utilisation de semelles.

 

Mieux vaut prévenir que guérir 

La principale cause de l’apparition d’une fracture de fatigue est une variation trop brutale de votre charge d’entraînement. A l’aide de son analyse fine des charges d’entraînement, Running Care vous alerte lorsque que vos intensités trop importantes peuvent conduire à une blessure.

 

 

Surveillez ce que vous mangez

Le tissu osseux au même titre que le tissu musculaire a besoin de se nourrir afin de se réparer en cas de lésions. Vos os ont besoin de vitamines, de sels minéraux , nécessaires à leur fonctionnement. Une alimentation déséquilibrée ou carencée, fragilise vos os qui n’arrivent plus à se reconstruire.

Adaptez votre régime alimentaire

L’apport énergétique, protéique, lipidique doit être suffisant et adapté, jour après jour. Ayez conscience de vos besoins et suivez un régime aussi régulier que possible. Une carence énergétique puisera dans vos réserves et diminuera vos capacités de restructuration des tissus.

 

Traiter la fracture de fatigue

Généralement, le repos total suffit à éliminer la fracture de fatigue. La période de repos peut toutefois être longue (au minimum six semaines et parfois plusieurs mois).

 

 

Lorsque la douleur est particulièrement aiguë, la suppression de l’appui ou décharge du membre (grâce à l’usage de béquilles) sont préconisées.

Dans tous les cas, il vous faudra lever le pied !

You Run, We Care

 

Pour plus de conseils running & santé, rendez-vous sur votre application Running Care

Share your thoughts