Le cardiologue, super héros des runners

Dans l’imaginaire et les représentations de chacun, le cœur symbolise l’amour et la vie. S’il est vrai que le cœur est un organe vital indispensable, aujourd’hui, au sein de la communauté scientifique, c’est le cerveau qui apparaît comme étant l’organe le plus important. En effet, il assure le bon fonctionnement de tous les autres. Prenons l’exemple de la greffe. Elle est réalisable pour le cœur mais encore impossible pour le cerveau. Il n’empêche que le cardiologue, spécialiste des pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins, garde toujours cette image très particulière de “sauveur de vies” dans l’esprit de tous.

Aller chez un cardiologue, pour quoi faire ?

Annuellement, en France, on estime à 1300 le nombre de morts subites et à 1500 le nombre d’infarctus du myocarde non mortels survenant au cours ou à la suite d’un effort physique. Les accidents cardio-vasculaires lors de la pratique sportive sont un véritable phénomène de santé publique. C’est dans ce contexte que le cardiologue peut vous sauver la vie.

Effectuer un bilan cardiovasculaire

Pour prévenir ce type d’accident dramatique, il est nécessaire, avant de vous lancer dans toute activité physique, d’effectuer un bilan médical complet. Un bon interrogatoire permet d’évaluer les facteurs de risques cardio-vasculaires. Si un quelconque risque est décelé, le professionnel de santé vous orientera vers la réalisation d’examens approfondis (électrocardiogramme, échographie cardiaque, épreuve d’effort, etc…) en fonction des causes suspectées. Ces bilans cardiologiques réalisés par des professionnels peuvent détecter une énorme proportion de causes de mort subite.

Aucun risque cardio-vasculaire n’est décelé ? Tant mieux ! Vous repartirez de chez votre professionnel de santé avec le précieux sésame vous permettant de vous inscrire en club ou de participer à des courses : le certificat médical de non contre-indication.

Prévenir la mort subite

La mort subite est définie comme le décès brutal et inattendu d’un sportif au cours de l’activité physique ou dans l’heure qui suit. Même si ce genre d’événement est rare par rapport au nombre de personnes qui exercent la course à pied, l’issue en est très souvent fatale. Ce type d’événement a toujours un impact sociétal et psychologique majeur. La seule véritable action efficace contre la mort subite est la prévention et la détection des signaux faibles.

Mon cardiologue, un professionnel de santé ou un partenaire de performance ?

Déceler des contre-indications à la pratique

Les runners pensent souvent au cardiologue pour la réalisation d’une épreuve d’effort et si on y ajoute la mesure de la VO2, alors nous pouvons obtenir des indicateurs intéressants pour la planification d’entraînement (VO2 max, FCmax, VMA, SV1, SV2, etc).

Même si ces valeurs sont fiables, il faut garder à l’esprit que l’objectif du cardiologue est avant tout de détecter des facteurs de risques cardiologiques qui contre-indiquent la pratique du sport. Le cardiologue va donc prendre du temps pour regarder les anomalies du rythme cardiaque et les tracés des électrocardiogrammes. Une fois que la fréquence cardiaque maximale théorique est atteinte, le cardiologue n’a plus d’intérêt à vous pousser au-delà de vos limites. Il peut donc y avoir un décalage par rapport aux performances que vous pensiez pouvoir atteindre et celles relevées.

Evaluer les performances

Certains spécialistes de l’entraînement pourront réaliser des évaluations d’effort maximal. Elles auront pour objectif de vous donner des indicateurs plus précis sur votre niveau de performance. Même si ces deux types d’examens se ressemblent, les objectifs diffèrent. Les protocoles sont aussi différents. Il faut donc bien faire attention à ce que vous recherchez et ce que vous attendez lorsque vous allez voir votre cardiologue.

Comment trouver et choisir un bon cardiologue du sport ?

La spécialisation en cardiologie du sport

Comme pour les médecins, il existe une spécialisation axée sur le sport chez les cardiologues. Tous les cardiologues du sport sont avant tout des cardiologues. Ils se sont néanmoins spécialisés dans l’évaluation des risques cardio-vasculaires liés à l’activité physique et sportive en complétant leur formation par un diplôme universitaire ou diplôme inter-universitaire.

Ces formations leur permettent de développer leurs compétences sur :

  • Les spécificités physiologiques de l’adaptation du système cardiovasculaire lié à la pratique sportive
  • Les méthodes de dépistage des maladies cardiovasculaires chez le pratiquant d’activité physique et sportive amateur et de Haut niveau
  • L’aptitude à la pratique sportive chez les patients atteints ou suspects d’une maladie cardiovasculaire.

Si vous souhaitez consulter, n’hésitez donc pas à privilégier ces spécialistes, qui seront les plus enclins à comprendre vos problématiques.

Trouver son cardiologue du sport

Le club des cardiologues du sport a réalisé un recensement des cardiologues diplômés en cardiologie du sport. Grâce à cet annuaire, vous pourrez facilement prendre connaissance des activités exercées par les praticiens proches de chez vous et prendre rendez-vous.

Voici quelques exemples d’actes pratiqués par les cardiologues du sport en cabinet ou en clinique :

  • Réalisation d’épreuves d’effort
    • Sur ergocyle
    • Sur tapis roulant
    • Avec analyse des échanges gazeux
  • Réalisation d’échocardiographie de repos
  • Réalisation d’échocardiographie d’effort
  • Surveillance de compétitions
  • Activités de réadaptation
  • Suivi des sportifs de haut niveau d’entraînement
  • Epreuves d’effort avec analyse des échanges gazeux (VO2)

A propos du club des Cardiologues du Sport :

Les objectifs du CCS sont de promouvoir la pratique du sport et de l’activité physique et de fédérer les cardiologues qui s’y intéressent. La formation et la recherche médicale sont ses axes prioritaires sur la santé. Le but essentiel du CCS est aussi de permettre une meilleure connaissance scientifique de la cardiologie du sport en rassemblant les études du retentissement aigu et chronique de l’exercice physique sur le système cardio- vasculaire sain ou malade. Avec pour corollaire de prévenir les maladies cardiovasculaires par l’exercice physique, favoriser une bonne santé du cœur.

 

Télécharger l’application