Chargement en cours…
  • Connaître son type de motivation pour adapter ses séances et courir en bonne santé (2/3)

      Les motivations intrinsèques Petit rappel : Lorsqu’une personne est motivée intrinsèquement, elle est guidée par ses propres forces. Les raisons pour lesquelles elle agit sont liées (1) au plaisir qu’elle peut ressentir durant la réalisation de la tâche, (2) à l’épanouissement personnel qui peut en découler, ou (3) à tout autre bénéfice physique ou émotionnel qu’elle seule peut comprendre.   Jusqu’à aujourd’hui la littérature scientifique a pu définir différents…

  • Que se cache-t-il derrière le mot « motivation » pour les runners (1/3) ?

    Bien que courir régulièrement permet de nombreux bienfaits sur la santé, rester motivé contre vents et marrées n’est pas toujours simple.

    Mais alors comment s’y prendre ? L’objectif de cet article est alors de vous aider à comprendre ce qu’est la motivation, à vous aider à identifier celle qui vous guide le plus et enfin à vous donner des outils pour rester motivé en courant et surtout ne pas vous blesser.

  • Guide de l’alimentation en trail

    L’alimentation du trailer est un sujet complexe. En effet, lors de la préparation de votre trail, un grand nombre de facteurs sont à intégrer en fonction de l’intensité, la durée, le dénivelé et les conditions météorologiques. Cela devient rapidement un casse-tête lorsque vous  élaborez votre stratégie de course. Ainsi, quel que soit votre objectif, Running Care vous apporte ses conseils afin d’appréhender votre course.

  • Pourquoi utiliser un foam roller ?

    L’utilisation du foam-roller ou “rouleau en mousse”, est devenu, la forme de thérapie-manuelle la plus utilisée, dépassant les techniques de massages traditionnelles. Mais Pourquoi utiliser cette thérapie automanuelle à l’aide d’un rouleau de massage ? Running-care vous explique !

  • Les 5 erreurs à ne pas commettre avant d’aller courir

    Running-care vous partage les astuces qui vous permettront de courir de manière plus confortable. Découvrez le top 5 des choses à éviter avant de vous lancer sur une sortie running. Hydratation, nutrition, échauffement… apprenez à bichonner votre corps avant d’aller courir. A vos marques… Prêts ? Partez !

  • Éviter le surentraînement en course à pied

    Physiologiquement, le surentraînement se produit lorsque les muscles ne se rétablissent pas complètement des dommages liés à l’entraînement, et que le système nerveux passe à l’état de stress. Lorsque survient le surentraînement, il est souvent recommandé de se reposer ou de réduire la charge d’entraînement.

  • Mangez-vous assez de fruits et légumes ?

    Les Directives nutritionnelles courantes recommandent pour la plupart des adultes une quantité d’au moins 400 à 500 g de fruits et légumes. Vous pouvez obtenir cette recommandation avec une portion d’épinard, quelques fraises et une pomme pour votre collation. En moyenne, seulement 12% des adultes consomment suffisamment de fruits et 9% assez de légumes.

  • En finir avec les crampes musculaires

    Qui n’a jamais été victime de cette sensation douloureuse ? Cette contraction involontaire des muscles squelettiques (muscles sous notre volonté) qui apparaît pendant l’exercice ou après l’effort. Chez le runner, la crampe est très souvent localisée au niveau des quadriceps (muscles antérieurs de la cuisse), des ischios jambiers (muscles postérieurs de la cuisse) et du triceps sural (mollet).

  • Running et pollution font-ils bon ménage ?

    La chaleur de la période estivale conjuguée aux pics de pollution présents fréquemment dans certaines grandes villes ou régions n’est pas vraiment propice à la pratique d’activité physique intense comme la course à pied. Mais alors comment faire pour courir dans ces conditions ?       La pollution au quotidien Dans un rapport publié en mai 2018, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) alerte sur la pollution atmosphérique. Elle fait…

  • 3 recettes, 1 ingrédient : les flocons d’avoine

    Runners, vous souhaitez connaître le secret pour être en forme olympique ?    Différents facteurs entrent ici en jeu : le sommeil, l’activité physique, les étirements, la vie sociale, la motivation… Mais il y a une chose sur laquelle il ne faut pas lésiner c’est l’alimentation ! En effet, être bien dans ses baskets peut résider dans la composition et l’équilibre de ses assiettes. Des repas pensés et adaptés à votre mode de…